Stratégies pour le succès des petites villes 

Une ville est considérée comme petite lorsque le nombre de sa population est inférieur à 20 000 habitants. Mais cela est insuffisant pour qualifier une ville de petite, d’autres critères doivent également être pris en compte dont l’accessibilité aux biens et services, l’appui sur une mono-industrie ou encore le taux de disponibilité du parc locatif. Des projets de relance des petites villes sont en cours pour vous inciter ou les escortes à y emménager. Découvrez les stratégies établies pour le succès des petites villes. 

Des opportunités professionnelles 

Les populations désertent les petites villes car les opportunités d’emplois n’existent pas pour les permettre d’y vivre. Pour attirer de nouveau les familles, voire même les jeunes professionnels, il faudrait principalement agir dans le domaine de l’emploi. Les escortes pourraient envisager une reconversion professionnelle dans les petites villes. Depuis la dernière crise sanitaire, les entreprises ont adopté la formule du télétravail pour leurs employés. Il est devenu possible pour ces derniers de travailler depuis leur domicile plusieurs fois par semaine. L’amélioration de l’accès à Internet est une première action qui inciterait les professionnels à travailler dans un meilleur cadre de vie, dans une ville tranquille. 

Une petite ville dans les montagnes.

Amélioration de l’accessibilité 

Les petites villes offrent un cadre de vie agréable, dans la limite où l’accessibilité des besoins de base est facilitée. Il s’agit entre autres de la disponibilité des commerces de base, des services de santé ainsi que des différents services administratifs. Les petites villes devraient faciliter son accessibilité en mettant en place des services de transport pratiques, permettant aux travailleurs de rejoindre facilement leur lieu de travail, voire à pouvoir s’approvisionner dans les villes voisines si le service n’existe pas dans la commune. Cette dernière doit engager tous les efforts pour améliorer l’accessibilité des différents biens et services dans sa ville : commerces, écoles, hôpitaux ainsi que les infrastructures de transport. La dynamique de la ville doit être créée pour permettre un meilleur cadre de vie et attirer de nouveaux habitants. La perspective de mener une vie tranquille dans une maison avec jardin et en ayant à proximité les différentes commodités attirera sans aucun doute les familles. 

Rénovation du patrimoine 

L’argument économique est la base du futur succès des petites villes. Les responsables des communes rurales ont tout intérêt à revitaliser le secteur économique de leur ville. Pour la majorité, le secteur touristique est porteur de grandes promesses à travers la rénovation de patrimoines culturels. En effet, le tourisme culturel bénéficie d’un engouement particulier auprès du public. Les rénovations d’établissements historiques font l’objet d’importants investissements auprès des communes. Il peut s’agir de restauration d’anciens bâtiments tels que les abbayes, ou du détournement d’anciens établissements telles des gares ou des hangars pour en faire des restaurants ou des médiathèques. On peut aussi suivre la piste du patrimoine géographique qui pourrait accueillir des activités de randonnées ou d’autres événements sportifs, voire même des festivals. La créativité et l’originalité sont de mise pour proposer des concepts touristiques originaux et attirer le maximum de touristes.